Création, Mémoire & Innovation - Le site des archives oubliées

Archive
Fonds Ernest Bourgarel

Fonds Ernest Bourgarel

Publication du fonds sous la responsabilité de Charles-Henry DUBAIL.
Né le 22 mars 1850 (décédé le 10 août 1929), Ernest BOURGAREL a commencé sa carrière diplomatique à Tunis en 1874 pour l’achever à Munich en 1909. A Pékin, où il est nommé comme attaché autorisé, il rencontre Georges DUBAIL de cinq ans son ainé, également attaché d’ambassade. Entre les deux hommes né une amitié sans faille qui dura toute la vie.
Leurs carrières diplomatiques se croisent plusieurs fois en Asie et en Amérique du Sud. Cette amitié fut renforcée en 1916 par le mariage de leurs enfants, Maxime Dubail et Mercedes Saenz de Santamaria, la nièce de sa femme colombienne (Dolores Saenz de Santamaria), qu’il avait "adoptée" à la suite du décès en couche de sa belle soeur et dont il allait faire sa légataire universelle.
Il fut en particulier Ministre plénipotentiaire et envoyé extraordinaire à Bogota de 1897 à 1902. Il était très proche du Ministre des affaires étrangères de Colombie, Louis SAENZ DE SANTAMARIA (il allait devenir son gendre de retour en France), et du botaniste francophile, héros national de Colombie, José-Jeronimo TRIANA (le grand père de Mercedes). Il se lie enfin d'une amitié profonde pour Jules MANCINI, fils de l'ancien chancelier de France Alexandre Mancini et d'Isabella Tanco Mendoza, auteur du fameux « Bolivar », prix Marcellin Guérin de l’Académie française, qui lui permit d'appréhender rapidement les arcanes de ce pays.
Lors de son éloge funèbre, Georges Dubail, souligna l’estime unanime que lui portaient tous ceux qui l’avaient connu et qui « appréciaient ses éminentes qualités de diplomate averti, courtois et sûr.»
Lors de son poste à Bogota, Ernest BOURGAREL s’est beaucoup investi dans le rapprochement culturel entre la France et la Colombie qui sortait exsangue de la guerre des « 1000 jours » et se préparait à perdre Panama. Soucieux d’exposer la diversité, la richesse potentielle et les espérances de développement de ce grand pays d’Amérique du Sud, Ernest BOURGAREL entreprit de partir à la découverte de la Colombie profonde. Il nous en a rapporté des photographies spectaculaires et des carnets de voyage dans lesquelles il consignait ses observations. Il avait un secret désir : rapprocher culturellement la France et la Colombie, lui qui était tombé amoureux d’une colombienne.
Sur le plan historique, Ernest BOURGAREL a compilé méticuleusement tous les écrits (livres, journaux, dessins, correspondances, tracts, etc) qui pouvaient lui permettre d’appuyer son plaidoyer pour un rapprochement culturel franco-colombien.

Fonds Ernest Bourgarel

Au travers de 150 documents photographiques exceptionnels et des carnets de voyage d’Ernest BOURGAREL, ambassadeur de France en Colombie à la fin du XIXème siècle, le fonds dépeint l’histoire de la Colombie, renaissant d’une guerre de 1000 jours et se préparant à perdre le Panama.
Les documents photographiques, d’une rare qualité due à leur conservation à l’abri de la lumière, présentent également un intérêt artistique et plastique : le photographe (peut-être Julio RACINE) qui accompagnait Ernest Bourgarel dans ses voyages, a photographié systématiquement les campagnes, les villes et les gens qui les peuplaient selon une méthode (poses, focale, recul, arrières plans, cadrage, etc.) propre à son temps.

Ernest Bourgarel a laissé un ensemble de documents officiels et personnels considérable :
E. Bourgarel, ministre plénipotentiaire de France en Colombie :
- Biographie / photos
- États de service (Archives du Ministère des affaires étrangères France)
- liens avec les familles colombiennes également dans les relations internationales (Saenz de Santamaria et Triana)

Carnet de voyage de E. Bourgarel en Colombie :
- 150 photographies fin XIXème couvrant toute les régions de la Colombie visitées par E. Bourgarel

Mémoires et correspondances de E. Bourgarel en 16 volumes (bibliothèque Magaud- Toulon)

Journaux colombiens de l'époque (bibliothèque Magaud + Archives du Ministère Fonds Bourgarel-Dubail)

Histoire de la Colombie (François Buy) en trois tomes.

Thèse française et colombiennes sur l’histoire des relations culturelles entre la France et la Colombie : Margot Andrade.

Partager